Le projet d’identitovigilance régionale

L’identitovigilance, brique de base de l’Espace Numérique Régionale de Santé

La réunion de lancement de l’ENRS du 12 janvier 2017 a marqué le coup d’envoi officiel de la marche forcée qui doit aboutir, au 31 décembre de cette année, à une harmonisation des règles d’identitovigilance. Ce sujet, à priori austère, concerne tous les professionnels de santé de la région, tous modes d’exercice et toutes spécialités confondues. Cette réunion, grand-messe inaugurale du futur ENRS (cf. bulletin d’information n°3) a rassemblé près de 70% des membres et 100% des collèges du GCS GUYASIS. Les étapes de la construction de cet espace et de ses différentes briques de base sont les suivantes : le site internet du GCS GUYASIS, l’Annuaire Régional, l’authentification unique (SSO – Single Sign On), et le serveur de rapprochement d’identités.

Première réunion de l’AGIR, instance de décision de l’identitovigilance en Guyane,

Animée par le Dr Thomas, médecin identitovigilant du GCS, l’Autorité Régionale de Gestion de l’identité a tenu sa première réunion le 31/01/2017. Cette structure, qui se réunit 2 fois par an, a pour mission la définition de la politique régionale d’identitovigilance, la validation des protocoles et procédures et l’analyse des indicateurs qualité et des évènements indésirables graves.

Cette première réunion, rassemblant 60% des membres et 100% des collèges, a permis de valider l’organisation régionale et d’adopter à l’unanimité la charte régionale d’identitovigilance. Il a été décidé, en outre, de prendre en compte les spécificités du monde sanitaire, du monde libéral et du secteur médicosocial en mettant en place pour quelques mois deux cellules distinctes d’identitovigilance, chargées de préparer chacune son guide des bonnes pratiques et ses modalités de production d’indicateurs.

  • Pourquoi organiser l’identitovigilance en Guyane ? vous souhaitez en savoir plus cliquez ici
  • Pour en savoir plus sur la Charte régionale d’identitovigilance, cliquez ici

2017, lancement des chantiers de mise en place de la CIVR de GUYANE,

 

Depuis le mois de mars 2017, huit séries de CIVR partagées entre les domaines des établissements sanitaires et de la ville (ESMS, Libéraux, réseaux) ont eu lieu. Les réunions ont momentanément été interrompues durant le mois d’avril avec le mouvement social en Guyane qui a perturbé le fonctionnement des services. Toutefois les différentes réunions CIVR ont permis d’avancer sur les guides de bonnes pratiques. On peut noter une grande mobilisation de la part des établissements sanitaires (CHAR, CMCK, CMSP, HAD, CSG et CHOG) et un grand intérêt à vouloir partager les expériences de chaque CIV locale afin de permettre l’émergence d’indicateurs et de procédures qui pourront être suivis au niveau régional.

Les règlements de l’AGI et de la CIVR ont été présentés et adoptés lors de l’AGI qui a eu lieu le 1 décembre 2017 en même temps que les autres documents, résultat des travaux de la CIVR :

  • Pour en savoir sur le « Guide de bonnes pratiques à destination des établissements sanitaires » cliquez ici.
  • Pour en savoir plus sur le « Guide de bonnes pratiques à destination du domaine de la ville » cliquez ici.

Les CIVR représentent des moments d’échanges importants pour la mise en place des plans d’actions au niveau régional. Elles se déroulent de façon tournante au sein des structures membres du GCS. On peut noter que la CIVR qui s’est tenue en septembre 2017 au CHOG à Saint Laurent du Maroni a donné lieu à un rare instant de partage entre les référents de l’identitovigilance régionale au bord du fleuve Maroni.

Centre de préférences de confidentialité

Obligatoires

Ces cookies sont indispensables au bon fonctionnement du site, par exemple pour enregistrer vos préférences sur la politique de gestion de vos données personnelles.

gdpr

Mesure d'audience

Ces cookies sont déposés par nos prestataires nous permettent de mesurer l'audience et d'analyser les circuits de navigation.

_ga, _gat, _gid